Symptômes d’une fissure anale

La fissure anale est un trouble qui apparaît au niveau de l’anus et qui, s’il n’est pas pris en charge correctement, peut engendrer des complications relativement graves. Si la fissure n’est pas traitée à temps, on va ainsi souvent devoir avoir recours à une opération chirurgicale. Il est donc fondamental de pouvoir réaliser un diagnostic correct, afin d’éviter d’en arriver à ce genre d’extrêmes. Réaliser un bon diagnostic dépend ainsi tout d’abord d’une compréhension et d’une analyse correcte des symptômes de la fissure anale. Or ceci n’est pas toujours si évident ; la fissure est en effet souvent confondue avec d’autres troubles dont le plus commun est celui des hémorroïdes.

 

Tout d’abord une brève description

Pour comprendre les symptômes de la fissure anale, il faut d’abord comprendre de quoi il s’agit. La fissure anale consiste en une lésion chronique qui se caractérise par une ulcération au niveau de l’anus.

 

La brûlure ou déchirure

Cette description du trouble permet de comprendre que les symptômes les plus fréquents de l’affection vont être ceux d’une sensation de déchirure ou de brûlure, causés par la présence de la lésion. Ce type de sensation apparaît surtout au moment de l’expulsion des selles. Selon les cas et selon le stade de développement de la fissure, ces douleurs seront de modérées à très violentes. La douleur apparaît généralement juste après avoir été à selles ; en effet, si elle est bien présente au moment d’aller à selles, elle s’intensifie souvent juste après et peut perdurer pendant plusieurs heures. Notons que dans de nombreux cas, la douleur apparaît au moment d’aller à selles, disparaît ensuite et réapparaît quelques minutes plus tard ; c’est ce qu’on appelle le rythme à trois temps.

 

Le sang dans les selles

La présence de sang au niveau des selles peut également être un symptôme de la présence d’une fissure anale. Cependant, ce n’est pas toujours le cas. En effet, la présence de sang dans les selles peut être causée par des troubles aussi variables que les hémorroïdes, la maladie de Crohn, les ulcères à l’estomac ou encore les tumeurs gastriques. Il ne faudra donc pas considérer que la simple présence de sang dans les selles constitue une preuve de l’existence d’une fissure anale.

Notons que s’il s’agit d’une fissure anale, le sang sera dans la plupart des cas rouge (et pas noir) et se retrouvera à la surface des selles ou encore sur le papier hygiénique.

Sachez que dans le langage médical on utilise le terme de rectorragie pour se référer à ce type de symptômes.

 

Le prurit ou démangeaison

Les douleurs ressenties s’accompagnent souvent de démangeaisons au niveau de l’anus. Notons que ces démangeaisons apparaissent souvent en dehors des épisodes de douleur intense. Un grattage dû à ces démangeaisons peut entraîner des suintements peu agréables.

 

Les spasmes musculaires du sphincter

Enfin, un dernier aspect très symptomatique de la fissure anale est l’existence de spasmes des muscles du sphincter.

bansoigner

5 commentaires à “Symptômes d’une fissure anale”

  1. elidrissi 29 avril 2013 at 1 h 43 min Permalink

    j ai une fissure a l anus et j ai utilise des pommades mais pas de resultat surtout au moment des selles, merci

    • raïssa 1 mai 2013 at 19 h 04 min Permalink

      j’ai un fissure anale y a 4 ans de cela, mais elle fait des vas et viens, souvent je peux faire 1 an sans que sa se réapparais, il ya 2 jours sa recommencer, cette fois y a des saignements comme pas possible, je veux des conseils

  2. anna 29 novembre 2013 at 18 h 13 min Permalink

    j’ai un dolicho et j’ai toujours des constipations,jf’ai 3 fissures annales je saigne beaucoup j’ai des douleurs attroces et des démangeaisons je ne veus pas me faire opérér et j’utilise l’huile d’olive chaque jour ça me soulage un peu.

  3. audrey 29 janvier 2014 at 11 h 08 min Permalink

    Bonjour,je suis allee voir un proctologue il ya 6 ans a peu pres parceque je souffrais de douleurs atroces au moment des selles en plus du sang.On ma dit que javais une fissure annale.jai ete traitee mais cest revenu depuis quelques mois donc je vais me faire operer.Ce qui minquiete un peu cest que jai toujours cru que je souffrais d’hemorroides puisque depuis l’age de 6 ans javais de temps en temps des crises et des douleurs et aussi des gonflements externes au niveau de l’anus donc pour moi cetait clair que cetaient des hemorroides.Le medecin m’a annonce il ya un mois que je nai pas du tout d’hemorroides externes.Alors ma question est: est ce que la fissure peut provoquer plusieurs gonflements au niveau de lanus externe comme pour des hemorroides?
    Merci de me repondre car je ne voudrai pas que les medecins se trompent de diagnostique.

  4. moeavalani 4 juillet 2014 at 3 h 58 min Permalink

    bonjour, alors mon problème c’est que depuis que j’ai fait une chute d’au moins 10 mettre on retombant sur des rochers au niveau fessier il y a de cela un ans. j’avais des petites douleurs au niveau du rectum,bassin et colonne vertébrale que je n’ai guère attentionné pour la raison que je me sentait bien malgré tous,depuis près de 3 mois c’est du sang qui se joint à mes celles avec une coloration de plus en plus intense j’avais pensais tout d’abord à une fissure anale mais je présenté aucune douleur de déchirure, aujourd’hui je me pose la question si une fracture au niveau fessier pourrez aussi causé ces saignements.
    merci à ceux qui pourrai me conseillé cordialement Moeavalani.


Réagir

Current day month ye@r *