Les causes de la fissure anale

La fissure anale est un type de lésions qu’il est nécessaire d’étudier et de comprendre, et ce, afin de traiter correctement le problème et d’éviter l’apparition d’une fissure anale chronique.

Ce type de troubles possède de multiples causes. Néanmoins, les médecins s’accordent généralement pour dire qu’il existe trois causes principales.

Tout d’abord, le fait de présenter des constipations répétées surtout lorsque celles-ci sont accompagnées par des selles dures. En effet, l’absence de défécation entraîne une accumulation de selles et dès lors une évacuation douloureuse qui peut entraîner des petits déchirements voire l’apparition de sang dans les selles.

femme en dépression

Les deux autres causes sont les diarrhées chroniques et l’exposition au stress. Le stress constitue cependant une cause secondaire de la lésion étant donné qu’il ne la cause pas directement. En effet, seuls certains patients vont présenter des troubles intestinaux qui ultérieurement vont entraîner des lésions.

Par ailleurs il existe d’autres éléments qui directement ou indirectement vont provoquer l’apparition de fissures au niveau de l’anus.

Les hémorroïdes, sont ainsi un autre type de troubles, très fréquent chez les patients de sexe masculin, qui va prédisposer à l’apparition de lésions anales. L’hémorroïde est fréquemment confondu avec la lésion anale, il s’agit cependant d’un trouble totalement différent.

L’âge est également un critère déterminant pour prédire l’apparition de ce type de lésions. En effet, elles sont particulièrement fréquentes chez les bébés (surtout entre six mois et deux ans). Il n’existe cependant pas de raison claire pour justifier cette sensibilité particulière du nourrisson.

L’autre type de population qui est particulièrement susceptible de présenter la fissure anale est la population la plus âgée. Par contre, chez les personnes âgées le motif de l’apparition de ces lésions est facilement compréhensibles, en effet, les personnes âgées souffrent souvent de troubles vasculaires qui peuvent se manifester au niveau de la paroi vasculaire de l’anus.

Le sexe est par ailleurs un élément qui intervient, en effet, les femmes sont plus souvent sujettes à ce type de lésions que le sont les hommes. Notons que les femmes présentent ce type de troubles surtout après avoir accouché ; l’accouchement ayant entraîné une dilatation du sphincter.

Diverses maladies peuvent par ailleurs être associées à la fissure anale. C’est-à-dire que l’existence de certaines maladies favorise l’apparition de la lésion.

Mentionnons tout d’abord le lien qui existe entre les lésions au niveau de l’anus et certaines maladies sexuellement transmissibles. En effet, les patients qui sont atteints de la syphillis ou qui développent certains troubles liés au SIDA, sont susceptibles de présenter des fissures au niveau de l’anus.

Remarquons également que le fait de souffrir de la maladie de Crohn, une maladie inflammatoire chronique des intestins constitue un facteur de risque formellement reconnu par les médecins, surtout lorsque cette maladie se situe au niveau du bas de l’intestin.

Notons enfin l’existence de maladies dermatologiques au niveau de l’anus, en particulier le psoriasis favorise l’apparition de fissures.

bansoigner

Réagir

Current day month ye@r *